Communiqué suite au GT du 20/06/2019 – Bilan de la formation des stagiaires enseignants et CPE

Etaient présents :

  • Pour l’administration : sous-direction EDC pour la DGER – Bureau EFFR pour le SRH – deux représentants de l’ENSFEA
  • Pour FOEA : M. Delmas et Christophe Vieira
  • Autres OS ayant une représentation au CTEA.

Après un rappel des modalités de la formation des PLPA, PCEA et CPE externes, internes, liste d’aptitude (pour les PCEA) de l’année à l’ENSFEA, a été présentée une enquête, réalisée auprès des concours internes, qui se révèle assez cohérente avec les réalités de la formation de l’année.

Elle sort des éléments :

  • plutôt positifs = stage pédagogique, même pour les profs stagiaires qui ont déjà enseigné, modules individualisés, travail en section, échanges entre pairs,
  • plutôt négatifs = cours en amphi, très peu dynamisés pour les collègues interrogés. On peut penser que ces cours seront plus attractifs avec la prochaine promo vu que l’effectif sera réduit de moitié !

Le volet santé sécurité a été évoqué, l’intervenante de l’ENSFEA reconnaissant la nécessité de l’améliorer. Les actions de premiers secours ont déjà été mises en place ainsi que des séances de formation professionnelle (manipulations d’animaux par exemple…).

Un rapport d’étonnement sur les concours externes, demandé par le Directeur Général de l’Enseignement et de la Recherche, arrive aux mêmes conclusions que l’enquête réalisée sur les concours internes par l’ENSFEA. Se rajoutent toutefois dans les aspects négatifs : la lourdeur du travail pour ceux qui doivent préparer un master MEEF et la gestion de la formation en alternance. Côté positif, est relevée l’intégration dans les cinq missions et les valeurs de l’enseignement agricole.

Beaucoup de questions en lien plus ou moins direct avec la formation ont été posées ou abordées par les organisations syndicales présentes :

  • la VAE/VAP pour les reçus concours qui n’ont pas de master (d’office pour les externes)
  • le conseiller pédagogique : il est relevé par les représentants du personnel que certains le sont pour leur permettre d’accéder à la classe exceptionnelle (vaste débat !)
  • l’exigence des jurys des concours au vu des résultats 2019 (mauvais)
  • l’attractivité du métier (réponse de l’Administration : à aborder dans le cadre d’une autre instance ou groupe de travail)
  • les rendez-vous de carrière
  • la non prise en compte des frais de déplacement pour un déplacement chaque semaine (et non pour un séjour complet à l’ENSFEA = 2 semaines)
  • le remplacement du stagiaire pendant son séjour à l’ENSFEA
  • l’hébergement vétuste ou sommaire de l’ENSFEA
  • – …

Remarque : les candidats listes d’aptitude ont un  calendrier plus apprécié que celui des externes et internes.

Pour les CPE :

Comme pour les enseignants, leur formation a été présentée.

A surtout été soulevé par les représentants du personnel, leur temps de travail lors du stage (externes) : ½ temps ou temps complet.

Il semblerait que la note ne soit pas suffisamment  précise sur ce sujet.