FO Enseignement Agricole

FO EA un syndicat indépendant

Communiqué de non participation à la réunion d’échange sur la voie professionnelle

Montreuil, le 24 novembre 2022

Madame Carole GRANDJEAN

Ministre déléguée chargée de l’Enseignement et de la Formation professionnels

Hôtel du Chatelet,127 Rue de Grenelle, 75007 PARIS

Objet : La FNEC FP-FO ne participera pas à la « réunion d’échange sur la voie professionnelle »

Monsieur le ministre, Madame la ministre déléguée, 

Nous avons bien reçu votre invitation à une « réunion d’échange sur la situation de la voie professionnelle » le vendredi 25 novembre avec MM. Jean-Marc HUART, directeur de cabinet du ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse et Bruno CLEMENT-ZIZA, directeur de cabinet de la ministre déléguée chargée de l’Enseignement et de la Formation Professionnels.

La FNEC FP-FO a l’honneur de vous informer qu’elle ne participera pas à cette réunion qui n’est pas de nature à répondre à nos revendications. 

En effet, les groupes de travail de mise en place de la réforme de la voie professionnelle, auxquels nous avons refusé de participer, sont toujours maintenus.

A aucun moment il n’est question d’abandon ou même de suspension de la réforme alors qu’elle est unanimement rejetée. Aucune réponse non plus à notre demande de maintien de tous les lycées et de tous les postes.

Dans un courrier au président de la République co-signé par Frédéric Souillot, secrétaire général de la Confédération FO, Pascal Vivier, secrétaire général du SNETAA-FO et moi-même, nous avons développé nos revendications qui demeurent totalement d’actualité. 

Nous vous réaffirmons donc par la présente notre exigence d’abandon de la réforme de la voie professionnelle, d’arrêt des différents groupes de travail réunis pour sa mise en place, de maintien de tous les postes et de tous les lycées notamment à Paris, dans le Grand-Est…

Ce sont les exigences que nous avons portées lors des grèves des 18 octobre et 17 novembre, et dans la manifestation nationale à l’appel du SNETAA-FO le 19 novembre, à laquelle ont participé les syndicats de la FNEC FP-FO, le syndicat FO de l’Enseignement agricole, la Confédération, des fédérations et des Unions Départementales.

Nous vous confirmons que nous restons tout à fait disponibles pour participer à une véritable négociation, sur la base des revendications que nous portons concernant l’avenir de la voie professionnelle au sein de l’Ecole de la République, à laquelle le SNETAA-FO, sa fédération et la Confédération FO sont viscéralement attachés. 

Nous appelons les personnels à rester mobilisés pour la satisfaction de leurs revendications. 

 Je vous prie de recevoir, Monsieur le ministre, Madame la ministre déléguée, l’assurance de ma parfaite considération. 

Clément POULLET, secrétaire général de la FNEC FP-FO