Compte rendu de l’audience au Cabinet du Premier ministre du 6 octobre 2020

Cette audience faisait suite à une demande conjointe de la FSPS-FO, de la FNAS-FO et de la FGF-FO.

Nous avons été reçus par Aurélia LECOURTIER-GEGOUT, conseillère Budget, fonction publique, réforme de l’État, cheffe du pôle.

La délégation FO était composée de Pascal Corbex (FNAS-FO), Christian Grolier (FGF-FO) et Dominique Regnier (FSPS-FO).

L’objet de cette audience était d’obtenir des engagements du Premier ministre pour une extension du protocole dit « Ségur » aux corps et cadres d’emploi de santé et du médico-social des 3 versants de la fonction publique et au secteur privé à but non lucratif.

Nous avons respectivement exposé nos revendications pour nos secteurs respectifs. De manière collective, nous revendiquons la revalorisation de 183 euros pour tous les agents et salariés.

Pour la Fonction publique de l’Etat :

Outre la revalorisation salariale, nous avons rappelé notre attachement à la fonction publique de carrière, à la parité des grilles et à la mobilité choisie inter fonction publique. C’est pourquoi, les plans de requalification consistant par exemple à passer le corps des infirmiers du « petit » A au A type dans la fonction publique hospitalière doivent également s’appliquer aux corps infirmiers de l’Etat.  Il en est de même pour les aides-soignants du ministère des Armées qui, comme à l’hospitalière doivent bénéficier du passage de C en B.

 Nous avons demandé que les moyens de ces négociations soient alloués à la hauteur des besoins de son application pour tous. Plus particulièrement, nous avons demandé que, dans l’aide à domicile, l’avenant 43 (classification) qui augmente d’ores et déjà les salaries en moyenne de 15 %, soit rapidement agréé et étendu.

 La conseillère du Premier ministre s’est engagée à nous apporter une réponse rapide à notre demande d’ouverture de négociations sur l’extension du Ségur.

 Dans l’attente, continuons d’informer les agents et les salariés lors des réunion d’information syndicale et assemblées générales afin de préparer et coordonner la mobilisation du 5 novembre 2020 annoncée pour la FSPS-FO et la FNAS-FO, si nécessaire.