Communiqué suite au CTM du 22 novembre 2018 – Spécial Enseignement agricole

 

Réponses du DGER aux déclarations liminaires des OS. Les points abordés par FO pour l’enseignement portaient sur :

  • Le rapprochement des écoles de l’enseignement supérieur
  • Le statut des directeurs
  • La mise en œuvre du RIFSEEP de la filière FR.
  • Schéma d’emploi : perte de 50 ETP dans l’enseignement agricole

L’enseignement agricoleconnait une érosion de -14 000 élèves depuis 2012, d’abord dans le privé et les filières Service à la Personne mais maintenant aussi sur le public. Promouvoir les formations de l’Enseignement Agricole va faire l’objet d’une campagne de communication. La DGER est en attente des propositions des acteurs.

50 ETP vont être supprimés en 2019, soit une baisse de 0,3 % de la dotation. C’est la même baisse que subit l’EN alors qu’ils connaissent une hausse des effectifs. La suppression des postes portera-t-elle sur l’enseignement public et le privé ? Il n’y a pas encore d’arbitrage.

Le ministre a fait le choix de donner d’avantage d’autonomie aux établissements pour que les équipes ajustent les seuils en attendant la hausse des recrutements.

Pour FO, les effectifs ne peuvent pas être le critère déterminant car l’enseignement agricole a d’autres missions que la formation. L’enseignement agricole accueille plus de jeunes en situation de handicap que l’Education nationale. Nous avons des internats. Cela nécessite le renforcement des équipes. Des infirmières, des personnels administratifs ou techniques manquent dans les établissements pour assumer ces missions.

Répartition de la dotation, choix des fermetures de classes et de seuils pour les dédoublements d’effectifs, FO est opposé à l’accroissement de l’autonomie des établissements proposée par l’administration.  Ce n’est pas aux équipes pédagogiques d’arbitrer dans les établissements.

Enfin, dans le contexte actuel d’Action publique 2022 et dans la perspective de la suppression de 120 000 d’emplois, FO rappelle son opposition totale au recours à de nouveaux contractuels.

Lire la suite