Communiqué intersyndical (CGT, CFDT, FO, FSU) suite au CNESERAAV du 16 avril 2018

Oniris : la médiation embourbée !

 

Les élus ainsi que l’expert, représentant des étudiants d’Oniris sont sortis du CNESERAAV et ont refusé d’aborder l’ordre du jour.

L’intersyndicale ainsi que le représentant des étudiants d’Oniris ont dénoncé l’absence totale de dialogue avec l’équipe de direction d’Oniris.

Après le boycott du CNESERAAV du 12 octobre, les représentants des personnels et des étudiants avaient obtenu le principe d’une médiation en urgence. Nous ne pouvons que regretter que, 6 mois plus tard, cette médiation n’ait toujours pas formellement débuté.

Dénigrements, pressions, doubles discours, de la part de l’équipe de direction, sont devenus le quotidien des personnels et des étudiants de l’établissement.

Aujourd’hui, la situation a atteint un point critique avec la démission d’un certain nombre d’acteurs de leurs mandats électifs et de leurs responsabilités administratives.

Nous avons obtenu de la DGER un démarrage immédiat de la médiation. Nous restons vigilants et exigerons qu’un point soit fait au prochain CNESERAAV, le 15 mai.
Si la médiation n’a pas avancé, nous demanderons que d’autres mesures soient mises en oeuvre.