Rentrée scolaire 2020-2021

LES INSTRUCTIONS MINISTERIELLES DU MOIS DE JUILLET POUR UNE REPRISE EN SEPTEMBRE DANS UN CONTEXTE DE CIRCULATION ACTIVE DU VIRUS…

La note de service du MAA à propos de l’organisation du fonctionnement des établissements d’enseignement technique agricole et des centres de formation publics pour la rentrée scolaire 2020-2021 ainsi que les recommandations pédagogiques a été publiée au BO AGRI n°31 le 24 juillet 2020 DGER/SDEDC/2020-479. Des compléments à cette note de service ont été publiés le 28 août 2020.

L’instruction de la DGER privilégie une hypothèse optimiste qui permettrait d’accueillir tou.tes les apprenant.es avec un protocole sanitaire très allégé. Deux annexes figurent dans la note (hypothèse B : circulation active du virus et hypothèse C : circulation très active du virus). Face à la circulation active du virus depuis le début du mois de juillet, des compléments à cette note de rentrée ont été présentés pour avis au CHSCT du MAA le 26/8. Ils ne prennent pas la mesure du contexte actuel très préoccupant de l’épidémie. Ce document se contente simplement de se conformer à la demande gouvernementale du port obligatoire du masque pour les élèves et les personnels, notamment en classe.

Aucune initiative forte n’a été prise pour que les gestes barrières puissent s’exercer dans de bonnes conditions Il n’y a pas eu, en particulier, de mise en place de points d’eau supplémentaires, aucune directive claire en matière de taux d’occupation des internats, ni de gratuité des masques, si ce n’est pour les élèves de 4ème et de 3ème. Les masques distribués seront de type « grand public », bien moins protecteurs que les masques chirurgicaux, selon plusieurs études scientifiques et de l’aveu même du Haut Conseil de la Santé Publique dans son dernier avis (p. 3 et 4) rendu le 20 août dernier…

Les revendications des élus de FO EA lors du CHSCT du MAA du 15 juillet et du 26 août, dans le cas d’une circulation active du virus,n’ont pas été prises en compte par l’administration, notamment :

  • Test de tous les personnels et apprenant.es avant la rentrée et tests réguliers tout au long de l’année
  • Distanciation physique minimale de 4m2 et limitation à 10 élèves par classe
  • Limitation obligatoire des brassages et non pas une simple recommandation
  • Masques chirurgicaux gratuits pour les élèves et FFP2 pour les personnels, notamment celles et ceux qui sont vulnérables (des études scientifiques prouvent que l’aérosolisation est un vecteur important de diffusion du virus notamment en milieu clos)
  •  Etude des PCA et PRA pour avis en CHSTREA avant leur application
  • Nécessaire présence d’un personnel infirmier à temps plein dans chaque établissement

L’administration a donc choisi sciemment d’exposer les élèves et les personnels au risque d’être contaminé.es. Les représentant.es FO EA ont pris toutes leurs responsabilités en alertant sur la quasi-inexistence des mesures de protection prises par l’Etat concernant cette rentrée scolaire qu’il aurait fallu décaler pour pouvoir mettre en place toutes les dispositions nécessaires permettant « d’offrir le meilleur environnement sanitaire » (p. 2 Compléments à la Note de Service de rentrée scolaire du 24 juillet 2020).