CAP des PLPA du 20/09/2018

Déclaration liminaire FO Enseignement Agricole sur les modalités de déroulement de la CAP des PLPA du 20/9/2018

  • Pour les promotions au grade fonctionnel « classe exceptionnelle »

Fo Enseignement Agricole déplore la manière dont l’administration a choisi d’appliquer la mise en œuvre des promotions à la classe exceptionnelle telles que présentées lors du groupe de travail du 11/9/2018. En conséquence, Fo Enseignement invite tous les Enseignants ayant déposés un dossier d’accès à la classe exceptionnelle mais non promus à l’issue des différentes CAP compétentes, à demander une révision de la décision prise pour ensuite envisager un recours individuel auprès des tribunaux administratifs (en cas de maintien de la décision sans changement des modalités de classement des promotions).

En effet les différents choix faits par l’administration sont contestables.

Faute d’avoir su imposer au Ministère des Finances la création d’un corps pour nos directeurs (corps qui reconnaitrait enfin les réelles missions qu’ils accomplissent) ou d’avoir voulu promouvoir les directeur en hors quotas, l’administration a non seulement prévu de leur réserver un vivier (vivier 1) mais veut imposer que le vivier 1 représente au moins 15% pour les PLPA des promus à la classe exceptionnelle alors qu’ils ne représentent que 7,5% des agents promouvables pour les PLPA.

En outre, il faut être conscient que des directeurs ont demandés à être, aussi, promouvables au titre du vivier 2. Finalement, de nombreuses promotions leurs seront réservées, dépassant ainsi très largement les 7,5 ou 5,5% qu’ils représentent dans le nombre d’agents promouvables PLPA .

Finalement, personne n’est dupe, ce tour de passe-passe permet à l’administration de faire de nombreuses économies car pour la plupart des directeurs cette promotion ne sera jamais effective : leur grille de rémunération directeur et leur régime indemnitaire étant souvent plus avantageux, y compris lors de leur départ en retraite (sauf pour les agents ayant accédé aux fonctions de direction en fin de carrière ou qui cesseraient leur fonction de directeur pour redevenir enseignant : quel intérêt pour eux ? surtout en fin de carrière ! donc très improbable…). Ainsi, pour le Ministère de l’Agriculture aucun salaire supplémentaire ne sera à verser à des agents (les enseignants) qui eux verraient leur salaire augmenter.

Lire la suite