Déclaration liminaire de Christine Heuzé

Lundi 21 janvier, une AG des personnels a été convoquée par les élus du site de Rennes d’Agrocampus Ouest pour échanger sur le regroupement des grandes écoles , Agrocampus Ouest(AO) - Montpellier SupAgro (MSA). Des personnels, enseignants et AITOS ont fait part de leurs inquiétudes.

La première question qui a été posée c’est : « y aller ou non ? ». Il a été demandé de procéder à un sondage pour connaître l’opinion des agents.

Les élus ont aussi déclaré qu’ils sont toujours en attente d’une réponse, suite à la lettre envoyée au ministre, au conseiller et au DGER le 18/12/18.

Certains ont exprimé leurs doutes quant aux objectifs invoqués : Sauver l’Enseignement supérieur agronomique ? Atteindre une meilleure visibilité internationale ?

Si le regroupement apparaît finalement comme une obligation, les participants ont demandé aux élus de porter leurs lignes rouges (à titre d’exemple) :

- garder le plus d’autonomie possible. Il faut trouver le statut qui nous le permettra. S’il n’y a qu’un seul CA, il faut avoir des instances fortes dans les établissements, garder un conseil d’école fort, un CT et un CHSCT dans chaque établissement (école interne).

- avoir une direction tournante pour qu’il n’y ait pas de prééminence de l’un sur l’autre.

- quelle sera la représentativité de chaque établissement dans les instances ?

- garder nos diplômes, continuer sur l’excellence dans l’enseignement et la recherche, « ne pas devenir le sup du technique »

Lire la suite