FO était représentée par Nathalie Boulier Monthéan, élue, Patricia Corbiere et FO était représentée par Nathalie Boulier Monthéan, élue, Patricia Corbiere et Catherine Cadasse, experts.L’administration nous informe sur différents sujets en réponse aux questions diverses.

 

1/ RIFSEEP : Régime Indemnitaire tenant compte des Fonctions, des Sujétions,de l’Expertise et de l’Engagement Professionnel (note de serviceSG/SRH/SDCAR/2018-861 du 22/11/2018).

Le RIFSEEP à compter du 1 er  janvier 2018 sera versé sur la paye de novembre 2018.L’information se fera via

  • un flash info RH, qui expliquera ce qui se passe sur le bulletin de salaire.
  • une note de service expliquant les montants et les règles de gestion (arrivée à cejour).
  • une notification en décembre par les établissements expliquant à chaque agentson montant financier, indemnitaire et son groupe de fonction, ainsi que lespossibilités de recours.

L’administration  rappelle que l’enveloppe globale octroyée  a augmenté  et un effortsubstantiel a été réalisé même si cela ne permet pas un alignement avec les SA (écartsignifié à plusieurs reprises par les organisations syndicales). Les barèmes du MAAsont supérieurs à d’autres corps, ils ne sont pas figés. L’objectif étant d’aller vers unéquilibre interministériel. Le problème d’inversion de carrière (de C en B) a été réglé.

Lire la suite

En préambule à notre compte-rendu, nous souhaitons vous présenter les conditions dans lesquelles cette CAP s'est déroulée. Nous avons été la cible de manœuvres de la part de l'intersyndicale...

En effet, notre élue FO Enseignement Agricole n'a pas pu siéger à cette CAP pour des raisons de santé liées au travail.

Dans un souci de continuité de son mandat d'élue, elle nous a désignées comme expertes pour assister à cette CAP et défendre les dossiers pour lesquels nous nous étions engagés.

Or l'intersyndicale en a décidé autrement et a, en «catimini» demandé à l'administration la stricte application du règlement, nous concernant, c'est à dire :

  • de ne pas prendre en compte la liste FO présentée par notre élue
  • de ne pas laisser les experts FO participer aux débats.

La réglementation autorise la présence d'expert.es en l'absence d'élu.es. Dans la pratique l'administration autorise les experts présents à prendre la parole même en l'absence du titulaire.

Nous avons donc été empêchées de nous exprimer pendant cette CAP, à la demande des représentants syndicaux ! Nous regrettons amèrement cette décision.

Notre intégrité a payé!! l'administration a retenu 10 noms de notre liste sur 28 pour la classe supérieure et 9 noms sur 20 pour la classe exceptionnelle.

Pour finir avec une pointe d'humour dans ce comportement :

Au Royaume de l'hypocrisie la sincérité est la grande incomprise!!

Lire le compte rendu