Samedi 1er décembre 2018, une nouvelle manifestation d’envergure a mobilisé des milliers de nos concitoyens contre la politique du Gouvernement.

Ce mouvement rassemblait également des fonctionnaires et agents publics, actifs ou retraités, lesquels représentent plus de 5 millions de personnes. Ils connaissent depuis des années une nette dégradation de leur pouvoir d’achat et de leur qualité de vie.

En effet, les agents publics subissent, depuis 2010, une régression sans précédent de leur pouvoir d’achat : 7 ans de gel de la valeur du point d’indice, l’augmentation des retenues pour pension civile (cotisations retraites) et enfin le protocole PPCR (Parcours Professionnels, Carrières et Rémunérations). Ce protocole n’avait pas obtenu le soutien des organisations syndicales FO, CGT et Solidaires représentant plus de 50% des personnels. Pour autant, le 1er Ministre de l’époque l’avait imposé faisant fi de son résultat minoritaire. PPCR a entériné l’allongement des durées de carrière, la suppression des réductions de temps de service qui permettaient de changer d’échelon plus rapidement et a assujetti l’augmentation de la valeur du point d’indice à des indicateurs macro-économiques.

Pour FO, PPCR est une machine à faire des économies budgétaires, vendue contre quelques points d’indice.

Lire la suite