Réunion protocole de gestion des agents CFAA et CFPPA

Compte rendu protocole de gestion des agents CFAA et CFPPA  du 24 novembre 2016

FO était représenté par Christian Lasarroques et Michel Delmas

Il s’agit du remplacement de la note de service de 1998 par un nouveau texte revu et corrigé en fonction des évolutions réglementaires, récentes et moins récentes…

Dire ENFIN relève d’un humour qui aurait pu être drôle si ce n’est l’attente (presque 5 ans) de l’ensemble des agents investis dans ces voies de formation et qui sont soumis à des pratiques très variables selon les régions quand ce n’est pas les établissements voire même les centres.

Leurs demandes ne sont pourtant pas excessives, loin s’en faut : des conditions de travail correctes et harmonisées et une rémunération juste. Un principe simple et reconnu comme « à travail égal, salaire égal » semble totalement échapper à l’administration.

La partie I dite « partie réglementaire » qui concerne les différents types de contrats, les droits (sociaux, congés, formation, etc…) demande encore des précisions quant aux prestations sociales, la CCP, la formation continue des personnels ainsi que le compte épargne temps.

Des divergences persistent sur le rôle du CA et le rôle du directeur, l’administration considérant ce dernier compétent sur les conditions d’emploi (la quotité notamment).

La personne représentante des directeurs des CFAA et CFPPA est même allée jusqu’à nous expliquer que la gestion des emplois devait être liée aux marchés obtenus ou non par l’établissement. On croit rêver : la gestion de l’humain au service de la performance économique du centre ou le retour de « l’homoéconomicus » !!

Nous avons demandé de ne pas dissocier la partie I de la partie II, pour nous cela doit-être un seul et même texte ayant valeur de « droit ».

Même si nous veillons « au grain » nous n’attendons pas grand chose de la partie I qui sera un recueil sur la réglementation en cours. Ce qui nous intéresse tous, c’est la partie II avec les obligations de service, la rémunération et sa progressivité et les conditions d’emploi d’une manière générale. Cela fait plus de 30 ans que les agents des CFAA et CFPPA sont les parents pauvres du système ! L’administration ne s’est jamais vraiment donné les moyens d’appliquer le protocole de 98. Elle invoque toujours l’autonomie budgétaire des EPLEFPA. C’est un peu comme si l’Etat nous disait « je ne peux augmenter le SMIC à cause de l’autonomie financière des entreprises », CQFD !

Comme nous l’avons dit s’ils ne veulent pas de ces agents, qu’ils le disent clairement.

A priori nous nous revoyons en janvier, 2017 pas 2025, et ils auraient des propositions à nous faire pour la partie II, sortez vos mouchoirs ça risque de pas être triste…

Wait and see…

Les revendications de FO sont :

          des obligations de service et une rémunération similaire à celle des agents publics exerçant les mêmes fonctions ou effectuant les mêmes missions.

Ex : 648 h de face à face et la grille PLPA pour les formateurs exerçant des missions d’enseignement.

N’oubliez pas, nous sommes près de 4000, nous devrions être une force incontournable, alors pourquoi ne le sommes nous pas ? Rejoignez-nous…